Mâwandônan Consulting

Objectif du Projet :

Nous cherchons à établir les points de vue des peuples autochtones canadiens en ce qui concerne l’avenir énergétique du pays dans le contexte d’une ère de changement climatique. De plus, nous voulons savoir si les visions des divers groupes autochtones se concordent et, si les perspectives sont polarisées, quels sont les enjeux qui causent cette extrémisation?

Méthodologie :

Le Lien canadien de l’énergie et du climat (LCEC) a engagé Clayton Desjarlais de Mâwandônan Consulting à mener une étude qui comprend un sondage des trois groupes autochtones du Canada, les Indiens, les Métis et les Inuits, tels que reconnus par l’article 35(2) de Loi constitutionnelle de 1982. Le LCEC, avec l’appui de M. Desjarlais, a élaboré six questions auxquelles les groupes autochtones devront répondre. Ces groupes comprennent quatre catégories de détenteurs de droits qui répondront au sondage, soit les chefs et les conseils, les directeurs régionaux des communautés métisses, les sages dotés de divers responsabilités, ainsi que les membres des communautés. M. Desjarlais suscitera des réponses d’au moins deux groupes pertinents dans chaque province et chaque territoire. Ensuite, il recueillera les données brutes avant d’y ajouter ses observations à la fin de l’étude.

La date d’achèvement prévue du projet est décembre 2020

Les résultats du projet seront affichés sur le site Web du LCEC et seront aussi partagés avec les joueurs dans les domaines énergétiques et climatiques à travers le Canada.

 

Clayton Desjarlais, M.A. (Études indiennes)

Clayton Desjarlais est expert en consultation autochtone, ainsi que propriétaire de Mâwandônan Consulting. Depuis 1996, il élabore et anime des ateliers de perfectionnement professionnel sur divers sujets, tels que le leadership, la formation du travail d’équipe et la résolution coopérative de conflits. Ses nombreux projets pertinents comprennent :
• Pour SaskFerco, une évaluation des besoins de la société liés aux enjeux portant sur la croissance de sa main-d’œuvre autochtone
• Une d’étude des installations pour le Kikinahk Friendship Centre à LaRonge
• Pour Services aux Autochtones Canada, l’élaboration et la facilitation de groupes témoins afin d’identifier des conflits internes
• Consultant principal pour la municipalité de Bonnyville qui voulait identifier et mobiliser les détenteurs de droits autochtones touchés par la construction d’une ligne d’eau entre Bonnyville et Cold Lake